• Le blog de l'actualité juridique et choisie

    Le droit en "posts"

    July 1, 2022 · International
    La cour suprême des Etats-Unis, un pouvoir puissant presque sans limite A l'origine de la Cour...
    June 23, 2022 · liberté
    Arrêt du 20 avril 2022, Cour de cassation Pourvoi n° 20-10.852, Chambre sociale -PUBLIÉ AU...
  • Responsabilité civile contractuelle vs responsabilité liée à un accident de la circulation (loi Badinter)

    Cour de cassation, civile, Chambre civile 2, 31 mars 2022, 20-15.448, Publié au bulletin

    Cour de cassation, civile, Chambre civile 2, 7 avril 2022, 21-11.137, Publié au bulletin

     

    La loi dite "Badinter" sur les accidents de la circulation est un régime spécial de responsabilité civile, dérogatoire du régime commun.

    Cette loi est autonome et d'ordre public : en principe, dès lors qu'il y a un accident de la circulation, cette loi doit s'appliquer prioritairement.

    L'intérêt de la loi est qu'elle permet une indemnisation des victimes plus rapide et plus efficace.

    Pour être applicable, l'accident doit répondre à trois conditions :

    • véhicule terrestre à moteur,
    • accident de la circulation,
    • implication du véhicule dans l’accident

     

    Mais, la Cour de cassation écarte la loi Badinter dans le cas où il existe un contrat de transport entre la victime, une entreprise, et le transporteur.

    Dans la 1ère situation, le transporteur, à qui la grue-pelle a été confiée par une autre entreprise, a eu un accident en manœuvrant et la grue-pelle a été endommagée.

    L'entreprise alors victime d'un dommage matériel, a agi en justice sur le fondement de la loi Badinter pour obtenir plus facilement réparation.

    La Cour de cassation décide que la loi Badinter doit être écartée dans ce cas et qu'il faut alors appliquer le régime classique de la responsabilité civile contractuelle.

    La nouvelle jurisprudence précise par ailleurs que le dommage subi est exclusivement matériel et de nature économique.

    En cas de préjudice corporel (atteinte aux personnes), la loi Badinter reviendrait-t-elle alors à s'appliquer ?

    Tous Les Articles
    ×
    ×
    Politique de confidentialité
    Les données présentes dans les formulaires du site sont sauvegardées dans un fichier informatisé par l'auteur du site  : CUQ Sophie, cuqsophie2@gmail.com. 
    Le traitement est effectué sur la base des intérêts pédagogiques de la personne qui renseigne le formulaire, pour permettre de corriger les exercices ou d'apporter une réponse, gratuitement.
    
    Vos informations seront conservées pour un délai de 1 mois à compter de la date de réception de votre message
    
    Vous garderez un droit de regard sur vos informations. Vous pourriez y accéder, les rectifier, demander leur modification et suppression et exercer votre droit à la limitation du traitement. Vous pourrez exercer ces droits à tout moment. Pour cela, vous pourriez me contacter par mail au : cuqsophie2@gmail.com
    Aussi, vous pouvez retirer votre consentement au traitement de vos données à tout moment ou vous opposer au traitement de vos données. Vous pouvez également exercer un droit à la portabilité sur vos données personnelles.
    
    Si après m'avoir contactée, vous constatez que vos droits « Informatiques et Libertés » ne sont pas respectés, vous pourrez adresser une réclamation à la Commission nationale de l’Informatique et des Libertés ou CNIL, 3 Places de Fontenoy, 75007 Paris.
    
    Note : Les informations marquées d’astérisques sont obligatoires et doivent impérativement être fournies. Il s’agit de renseignements nécessaires à la fourniture des services